• Le royaume des Cieux est comparable à un filet qu'on jette en mer et qui ramène toutes sortes de choses. Quand il est rempli, on le tire sur le rivage, puis on s'assied, on ramasse dans des paniers ce qui est bon, et on jette ce qui ne vaut rien. (Parabole de la senne (Matthieu 13, 47-48)


    votre commentaire
  • La foi en Dieu se résume à lui faire totalement confiance au point de tout abandonner pour le suivre.
    C'est la connaissance de la vérité qui ouvre la voie vers cette foi en lui.
    Rien ne doit vous empêcher d'accéder à cette connaissance, vous devez oublier tout ce que vous savez, tout ce que vous croyez, tout ce que vous voyez, jusqu'à votre propre vie en ce monde.
    La moindre petite pièce est en trop à l'exemple de "cette pauvre veuve qui a donné plus qu'aucun de ces riches qui ont mis dans le tronc ; car tous ont mis de leur superflu, mais elle a mis de son nécessaire, tout ce qu'elle possédait, tout ce qu'elle avait pour vivre." (Marc 12 : 43)
    Métaphoriquement, même la moindre petite information à laquelle vous vous accrocher dans votre esprit, parce qu’elle ne vous apparait pas si mauvaise en soi et même plutôt nécessaire pour continuer votre construction mentale, oui - même elle - est de trop dans votre vie.
    Cet exemple montre que cette veuve s'est totalement abandonnée à Dieu et qu'elle n'avait pas peur de ce qui pourrait lui arriver car elle avait la pensée de Dieu en elle.
    Dieu prend soin de ses serviteurs avec amour et elle en avait acquis la certitude, autrement dit elle avait la foi que Dieu donne à ceux qui s'approchent de lui d'un cœur sincère.
    Mais qu'est-ce qu'un cœur sincère ?
    Un cœur sincère est un cœur qui ne calcule pas, ne fomente pas, ne juge pas, un cœur sincère est un cœur qui s'en remet à Dieu, tant dans les bons moments que dans les moins bons, un cœur justifié par Dieu est un cœur sincère.
    Mais qu'est-ce qu'un cœur justifié par Dieu ?
    Un cœur justifié par Dieu est un cœur qui s'est approché de lui en reprenant connaissance de la Vérité, parce que seule la connaissance de la Vérité vous permet de remettre en question votre vie en ce monde et de s'approcher de lui.
    Un cœur purifié d'une mauvaise conscience est un cœur purifié des idées fausses et le corps lavé d'une eau pure est un corps lavé par la connaissance de la Vérité et l’acceptation de celle-ci.
    Si vous aviez conscience de l’Esprit de Dieu en vous, vous le laisseriez à nouveau prendre le contrôle de votre véhicule (corps et esprit) en acceptant sans le moindre doute qu'il vous conduit et qu'il vous guide, vous n'existez qu'en lui, par lui et pour lui, mais vous êtes nombreux à avoir oublié “ce détail de l’écriture” pourtant, tout a été créé par lui et pour lui. Votre esprit personnel est du monde et n'est pas lui, il n'est que le fruit de votre imagination et c'est ce qui le rend si réel à vos yeux, vous y êtes attachés comme à la prunelle de vos yeux alors qu’en réalité c’est lui qui vous enchaîne à ce monde ; chassez-le et vous verrez clair à nouveau, cessez de l'écouter car il est la cause de vos ennuis.
    Si vous prenez conscience que quelque chose cloche dans votre vie et que votre pensée n’est pas de Dieu, c’est que vous avez conscience que vous n’avez pas non plus la Vérité, comprenez-vous ? Vous aurez déjà fait un pas vers Dieu.
    Reste à trouver la Vérité !
    Pour cela, retour à la case départ : “La Bible” !
    En suivant le plan de Dieu, vous y trouverez des indices.
    Jésus a dit : Je suis le chemin, la Vérité, et la Vie. Nul ne vient au Père que par moi. Si vous me connaissiez, vous connaîtriez aussi mon Père. Et dès maintenant vous le connaissez, et vous l'avez vu.
    Si Jésus est le chemin, la vérité et la vie, vous savez que ce qu’il dit est la vérité et que nul ne va au Père que par ce qu’il dit !
    L’Esprit de Dieu est en Jésus, et dès sa naissance il est Sain d’esprit, parce qu’il n’a pas été séduit comme nous tous par l’esprit fourbe des hommes. Souvenons-nous lorsqu’il fut emmené par l’Esprit dans le désert, pour être tenté par le Diable. (Luc 4 : 1 et 2)
    Il nous a montré que nous aussi nous étions capable de cela, si seulement nous voulions bien croire en ce qu’il dit, croire en lui et ne pas nous laisser égarer par de veines paroles.
    Jésus vous a également dit la vérité lorsqu’il vous a promis d’envoyer le consolateur qui nous conduirait dans toute la vérité à la fin du monde.
    Ne croyez-vous pas qu’il est dans le monde, à vous témoigner la vérité ? Approchez-vous d’un cœur sincère et vous reconnaitrez en lui ce que Jésus vous disait.
    Je lis et j’entends des hommes et des femmes qui ne sont pas Dieu dire que la fin de l’humanité est proche, que notre planète se régénèrera d’elle-même, parce que dame Nature l’a fait par le passé, mais ignorent-ils à ce point que dame Nature est une création de Dieu et qu’il fera ce qu’il a dit : “tandis que, par la même parole, les cieux et la terre d'à présent sont gardés et réservés pour le feu, pour le jour du jugement et de la ruine des hommes impies.” (2 Pierre 3 : 6)
    Frères et sœurs, les croyez-vous ou croyez-vous en la Parole de Dieu ? Il est encore temps pour vous de vous approcher de Dieu et d’êtres sauvés, de justifier votre sauvetage, la chair et le sang ne peuvent hériter le royaume de Dieu, c’est donc bien votre esprit qu’il faut purifier pour accéder à Dieu, à la vie éternelle, au Royaume des cieux, tout se passe en vous et maintenant, parce qu’à la fin du temps imparti par Dieu, il sera trop tard.
    J'entends aussi : “ que de toute façon nous allons tous y passer”, c’est vrai ! Tous en effet seront salés par le feu (Marc 9 : 49), l'œuvre de chacun sera manifestée ; car le jour la fera connaître, parce qu'elle se révèlera dans le feu, et le feu éprouvera ce qu'est l'œuvre de chacun. (1 Corinthiens 3 : 13)
    Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée. C'est le premier et le plus grand commandement. (Matthieu 22 :38)
    Cette épreuve à laquelle vous ne pourrez échapper révèlera la vraie nature de vos cœurs et de vos pensées.
    Un cœur sincère envers Dieu est un élu marqué sur le front par la connaissance de la Vérité qui servira de sceau dans son esprit, un cœur justifié par Dieu !
    Un sceau est une empreinte destinée à garantir l'authenticité d'un document ou d'une information, et à rendre évidente son éventuelle divulgation ou son altération. L'étymologie du terme est, en grec σφραγίς ("sphragis")voulant dire « signe » (Source Wikipédia)
    Le sceau qui marque le front des élus est une information qui contredit toutes les autres, parce que justement, la vérité n’est pas du monde.
    Voici les livres ou les sceaux se brisent les uns après les autres, et si les mots vous transpercent le cœur, comme la lance a transpercé le cœur de Jésus c’est parce qu’au fond vous savez que c’est la Vérité.

     

    C’est de ces cœurs que Dieu s’approche et qu’il justifiera si vous êtes sincère ou non avec lui, car vos lèvres ne suffiront pas à l’honorer.
    Les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité ; car ce sont là les adorateurs que le Père demande. Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui l'adorent l'adorent en esprit et en vérité. (Jean 4 : 23)
     
    La parole de Yahvé advint une seconde fois à Aggée, le vingt-quatre du mois, en ces termes : Parle à Zorobabel, le gouverneur de Juda, et dis : Je vais ébranler les cieux et la terre. Je renverserai le trône des royaumes et anéantirai la puissance des royaumes des nations ; je renverserai chars et conducteurs ; les chevaux seront abattus, et ceux qui les montent, chacun par l’épée de son frère.
    En ce jour-là – oracle de Yahvé des armées –, je te prendrai, Zorobabel, fils de Shéaltiel, mon serviteur – oracle de Yahvé –, ET JE FERAI DE TOI COMME UN ANNEAU À CACHET. Car c’est toi que j’ai élu – oracle de Yahvé des armées. (Agée 2, 20-23)
    Que signifie : « Je te prendrai, Zorobabel, fils de Shéaltiel » ? Que le personnage historique de Zorobabel, lors du Jour de Yahvé, sera utilisé par Dieu comme un anneau à cachet, c’est-à-dire comme sceau divin. Pour marquer quoi ? Le front de ses esclaves. Autrement dit, pour marquer les esprits, mais pas tous : seuls ceux qui auront été marqués par la Parole signée « Zorobabel » seront certifiés par Dieu, et élus. (Extrait du livre “ Le Signe du Fils de l’homme, page 327)

    votre commentaire
  •  

     

    Jésus avait promis à ses disciples qu’il reviendrait les reprendre un jour sous un nouveau nom, Jésus est la Parole de Dieu, ça veut donc dire que la Parole de Dieu aura un nouveau nom lorsqu'il reviendra nous chercher et que ça ne sera pas Jésus...Croyez-moi, si son peuple l'a condamné à mort à son époque, il n'a pas très envie de recommencer à notre époque, ceci-dit s’il proclamait qu'il est la Parole de Dieu, on l'enfermerait dans une maison psychiatrique !

    Votre déduction doit être que la Parole de Dieu est forcément à nouveau de retour sur terre sous un nouveau nom.

    La vérité n'est pas du monde, elle s'oppose donc à votre état d'esprit actuel qui est squatté par le mensonge, c'est-à-dire l'enseignement que vous avez reçu, à cause de lui l'esprit impur s'est installé en vous et vous pousse à vous opposer à votre esprit sain(t) inné, faisant de vous des esclaves de vous-mêmes et des autres, prêt à défendre bec et ongles vos propres idées montées de toutes pièces sur base d'un mensonge, même si vous n'en avez pas conscience !

    Pourtant en vérité vous ne savez rien, tout ce que vous pensez savoir provient de cet enseignement mensonger !

    Donc, le consolateur se contente de vous expliquer la vérité dans un livre, parce qu'il est l'Esprit de vérité mais aussi parce
    dans sa vision de l'Apocalypse, Jean raconte comment il voit dans la main droite de celui qui siège sur le trône un livre roulé, écrit devant et derrière (au recto et au verso) et scellé de sept sceaux.

    L'Agneau, le consolateur, suit donc le plan de Dieu et brise ces sceaux dans son livre "Le signe du Fils de l'homme" UN à UN et le 7e sceau dans un autre livre.
    Ceux et celles qui ont déjà lu (avaler) le livre, manger et bu sa Parole, sont confrontés en eux-mêmes à l'esprit de vérité et à l'esprit du mensonge qu'ils voient à présent comme un intrus qu'il leur faut chasser, car ils comprennent que c'est ce qu'ils doivent faire s'ils veulent être sauvés.

    Soit ils acceptent ses explications, soit ils les refusent c'est ainsi que chaque personne sur cette terre à son propre juge, puisqu'il juge lui-même la Parole de Dieu en lui.

    Mais Jésus est revenu chercher ceux qu'il a choisi, ses élus comme ils les appellent, tous, en effet, n'hériteront pas du Royaume de Dieu, mais seulement ceux à qui a été donné de connaître les mystères du royaume de Dieu ; mais pour les autres, cela leur est dit en paraboles, afin qu'en voyant ils ne voient point, et qu'en entendant ils ne comprennent point.

    Quand les dirigeants de ce monde appuieront sur le bouton marquant la fin du temps (imparti), il sera trop tard. Aucun « repêchage » ne sera possible, car le Jugement dernier est déjà une session de rattrapage. Celle de l’examen qui s’est déroulé tout au long des mille ans de règne du Christ (premier millénaire)

    Je ne saurais que trop vous conseiller la lecture de ces deux livres au plus vite, de laisser vos affaires en suspend, car une seule chose est nécessaire, faites comme moi, choisissez la bonne part...

    http://zorobabel.fr/

    https://www.jetsdencre.fr/le-signe-du-fils-de-l-homme-_r_47_i_201.html

    https://www.amazon.fr/Ouverture-7e-sceau-Signe-lhomme/dp/1794093087
     

    L'Esprit de vérité

     

     

    2 commentaires
  • La vision de Zacharie

    La vision de Zacharie

    La vision de Zacharie

    La vision de Zacharie


    votre commentaire
  • Père,

    Dans le secret tu te révèles 

    En moi tu accomplis tes miracles 

    Dans tes mains je suis l'instrument de tes désirs

    J'entends ton puissant murmure et ton souffle me transperce de toute part 

    La chaleur brûlante de ton amour a purifié mon cœur et ta parole s'exprime par le son de ma voix 

    Tu es l'Esprit vivant qui m'amine pour accomplir ton dessein

    Tu es la source à laquelle je goûte aux bienfaits de ta parole 

    Il n'y a plus de place en moi pour l'illusion 

    Les rêves de l'ignorance d'autrefois ont perdu leurs saveurs amères

    Tu t'es manifesté en moi et ma foi en toi est ma joie 

    Tu me fais grâce de ta présence jour et nuit, car ton Esprit habite en moi

    Je suis le temple où tu demeures désormais

    Tu as un jour dit à Moïse : Je ferai miséricorde à qui je fais miséricorde et j'aurais compassion de qui j'ai compassion. Ainsi donc, cela ne  dépend ni de celui qui veut, ni de celui qui court, mais de Dieu qui fait miséricorde (Romains 9 : 16)

    Ainsi as-tu agi avec moi 

    Aujourd'hui, l'heure est venue ou je te rend témoignage Père, car celui qui s'unit au Seigneur est un seul esprit

    Tu es l'Esprit, le seul Dieu que j’adore en esprit et vérité et c'est donc ainsi que ma prière s'accomplit

    En toi, par toi et pour toi

    Amen.

    Marie de Magdala rend témoignage à Dieu

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique